En près de 100 ans d’existence, les PEP ont développé un ensemble de compétences qui font d’eux un partenaire incontournable des pouvoirs publics, des enseignants et des familles. Les PEP représentent un acteur majeur de l’éducation populaire et de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS).

Le mouvement PEP combat le cloisonnement social et toutes ses actions ont pour finalité de faire reculer les injustices sociales, l’objectif étant la construction d’une société inclusive. Cette société sans privilèges s’adapte aux différentes personnes, quelles que soient leurs situations et assure à chacun d’eux la possibilité de se réaliser, en veillant à ce que la solidarité et le respect des autres soient garantis. La construction d’une société inclusive passe par des attentes d’évolutions politiques, mais elle passe aussi par des actions citoyennes au niveau local et national, ce que font les PEP depuis leur création en 1915.

ACTIONS PÉRISCOLAIRES ET DE REUSSITE EDUCATIVE

380 000 enfants et adolescents accompagnés

Petit rappel sur le terme « périscolaire ». Il s’agit du temps pendant lequel l’enfant n’est pas en classe avec son enseignant. Le temps périscolaire n’est pas qu’un moment de garderie. Dans cette optique, les PEP ont été signataires, dès 1992, de la première charte de l’accompagnement scolaire. Les actions scolaires et périscolaires doivent :

  • développer la personnalité de chacun
  • faire atteindre le niveau de formation le plus élevé possible
  • construire un projet personnel et professionnel avec les aides nécessaires
  • insérer dans la vie sociale et économique
  • exercer effectivement sa citoyenneté

 

Elles doivent également assurer la réussite éducative. Ce dispositif vise à donner leur chance aux enfants et aux adolescents âgés de 2 à 16 ans ne bénéficiant pas d’un environnement social, familial et culturel favorable à leur réussite.

Les programmes d’accompagnement à la scolarité qui garantissent une qualité d’intervention et une articulation avec l’école ou l’établissement sont le plus souvent inscrits dans un dispositif institutionnel Contrat éducatif local, Contrat local d’accompagnement scolaire – et sont encadrés par des textes officiels.

Il va sans dire que le principe de gratuité pour la famille est prépondérant. Pour tout renseignement sur les programmes existant dans votre département, contactez soit l’école ou l’établissement scolaire fréquenté par votre enfant, soit l’association départementale des PEP de votre département.

LUTTE CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE

Association complémentaire de l’Ecole, la Fédération Générale des PEP affirme son plein engagement pour la réussite du plan d’action pour vaincre le décrochage scolaire. Différents dispositifs de lutte contre le décrochage scolaire existent.

Les ateliers relais

Les dispositifs-relais (classes et ateliers) sont un outil mis en place par l’Éducation nationale pour lutter contre le décrochage scolaire et la marginalisation sociale des jeunes, en partenariat avec le secteur associatif. Ces dispositifs s’adressent à des élèves du second degré (essentiellement de collège) entrés dans un processus de rejet de l’institution scolaire et des apprentissages.

Les PEP sont signataires d’une convention avec le Ministère de l’Éducation Nationale relative à la mise en œuvre des ateliers-relais.

Service d’Accompagnement des Mères Lycéennes (SAMELY)

Le Samely a pour objectif de favoriser la continuité scolaire et de lutter contre les risques de décrochage et d’isolement des lycéennes enceintes ou jeunes mères, en leur proposant un accompagnement individuel.

Vacances et Accompagnement à la SCOlarité (VASCO)

Le séjour Vasco a pour ligne directrice les vacances et l’accompagnement à la scolarité à destination des enfants issus de familles vulnérables. L’objectif de ce séjour est de leur apporter un nouveau regard sur leur scolarité en leur conférant des compétences méthodologiques.

Séjour de rupture

Jeunes en Rupture est une structure à caractère expérimental ayant la capacité d’accueil de six personnes de moins de 21 ans présentant des troubles du comportement. Elle propose des séjours de rupture et de remobilisation s’appuyant sur la vie en collectivité. (Exemple de séjour : en mer sur un gréement traditionnel durant 6 à 8 semaines en Bretagne sud).

LUTTE CONTRE L’ILLETTRISME ET L’ILLECTRONISME

La Fédération Générale des PEP et l’ANLCI (Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme) ont signé une convention de coopération pour rapprocher leurs réseaux et leurs savoir-faire. La population en situation d’illettrisme est estimée à 9% en France, ce qui représente plus de 3 millions de personnes. Actions de prévention menées auprès des enfants et jeunes, actions de lutte pour les publics adultes : les PEP se mobilisent dans plusieurs territoires pour changer la donne.

Le dispositif M.N.A. (Mineurs Non Accompagnés)

Ce dispositif concerne les mineurs issus de l’immigration sans représentant légal sur le sol français. Il s’agit donc concourir aux actions de protection, de solidarité, d’évaluation sociale et d’intégration de ces mineurs. Ce concours se concrétisent par des séjours solidaires au sein desquels les mineurs découvrir la culture, les valeurs et la langue françaises.

Avec la volonté de mieux promouvoir et mettre en oeuvre le projet et les valeurs des PEP, notre association ADP Juniors reprend son sigle originel : les PEP 59 !

 Nous vous invitons à découvrir l’ensemble de nos actions et nos séjours, désormais diffusés sous la marque nationale PEP Attitude !

Bonne navigation sur notre nouveau site !